Road trip à Toronto – Quoi faire?

Après un été bien intense au travail, je me suis pris quelques jours de vacances pour décompresser et j’ai décidé d’aller découvrir la belle ville de Toronto. Voici un récapitulatif de mon voyage et quelques bons plans que j’ai pu expérimenter!

Toronto – première excursion en 2014

Il faut savoir que lorsque mes parents sont venus en 2014, nous avons eu la terrible idée de faire un voyage organisé vers Toronto. Quand je dis terrible, c’est parce que nous n’en n’avions jamais fait et être dans un bus, guidé à tel point qu’on te dit quand aller aux toilettes, ce n’est point trop pour moi. Mais au moins on a pu profiter des beaux paysages des Mille Îles et surtout voir Toronto. Bon on a vu la CN Tower, l’hôtel de ville, l’université et la Casa Loma. Bref un gros truc de touristes. Mais au moins c’était ça de fait!

toronto-3

Les préparatifs

Tout a démarré quand j’ai reçu un email de Via Rail faisant la promotion de prix spéciaux pour… Toronto. Ni une, ni deux, j’ai sauté sur l’occasion. Via Rail a mis en place une série de promotions le mardi, un bon plan si tu veux y aller. Le train est super confortable, il y avait tellement de place pour mes jambes, je n’en revenais pas! L’allée fut plus long (6 h) car il y a eu de nombreux arrêts mais le retour était un express (5 h). Au final, c’est aussi rapide qu’en voiture, alors si tu voyages tout seul, ne t’embêtes pas avec du covoiturage (sauf si tu aimes ça hein!). Mais bon le train est une belle alternative. BIEN SÛR l’avion aussi, si tu as un budget plus élevé et moins peur des avions que moi. (Oui, même après bientôt 4 ans de voyages en avion régulièrement… je suis toujours une flipette!)

Pour le logement, je me suis trouvée un petit Airbnb dans le quartier The Annex. Assez proche de l’université, c’est un quartier à l’origine hippie (en témoigne les nombreuses boutiques pour lire ton horoscope ou acheter de l’encens) et en même temps qui devient de plus en plus « cool » (en témoigne les nombreuses galeries d’art contemporain). Mon airbnb était super bien placé, à quelques minutes de Dupont Station et j’avais ma propre salle de bain en plus de la chambre. Bref, comme à l’hôtel mais en mieux.

L’autre chose à faire quand on voyage seule, c’est – en plus de lire une tonne de blog sur Toronto – demander conseil à des amis. C’est ainsi qu’une de mes amies québécoises m’a mis en contact avec un de ses amis à Toronto, qui s’est avéré être une super belle rencontre!

5 choses à faire à Toronto

Toronto c’est un peu comme Montréal, il y a pas tant de choses à découvrir d’un point de vue purement touristiques. Ce sont, je trouve, des villes qui se « vivent » pour pouvoir pleinement les découvrir, il ne faut donc pas hésiter à partir en balade et arpenter les rues. Voici ce que j’ai retenu :

Le AGO

AGO-1  AGO-2

Je ne peux pas découvrir une ville sans au moins visiter un de ses musées! J’ai décidé de faire le Art Gallery of Toronto car j’avais vu sur leur site qu’ils ont quelques oeuvres d’impressionnistes (un courant que j’apprécie particulièrement) et une exposition spéciale sur Guillermo Del Toro, qui m’a semblé bien intéressante.

J’y ai passé un bon 2-3 heures, l’exposition de Guillermo Del Toro est vraiment bien faite, on y découvre l’univers du réalisateur et toutes ces inspirations. Creepy mais parfait en cette période d’Halloween. Puis un pianiste joue en direct des musiques flippantes, ce qui rajoute un vrai plus à l’expérience visiteur!

Enfin, pour te convaincre, sa position, proche de Dundas Square et des boutiques, le rend idéal pour faire un brin de culture avant de tomber en mode de surconsommation!

Queen Street West et ses petites boutiques

queen-1  queen-2

Le coin hipster de la ville! J’ai tranquillement déambulé Queen Street west jusqu’à Ossington Avenue et tu y trouveras tout ce que ton petit coeur de hipster recherche : des librairies, des tonnes de boutiques de papeteries, des petits shops cute qui coûte une fortune, Anthropologie où je pourrais laisser toute ma fortune et bien d’autres!

J’ai aimé flâner dans les rues et mangé une bonne salade dans l’un des petits restaurants du quartier avec un bon bouquin (oui pas facile de manger seule… mais avec de la lecture c’est parfait! D’ailleurs je te conseille vivement de lire « Lili and the Octopus » c’est merveilleux! Triste mais drôle mais merveilleux!).

Kensington Market

toronto-2

Tu ne peux pas passer par Toronto sans passer par Kensington Market (d’ailleurs pour un petit aperçu historique du quartier, c’est ici). Version plus edgy d’un Notting Hill, où il fait bon se promener le weekend. Tu peux y faire tes courses mais tu peux aussi surtout trouver une demi-tonne de restaurants, cafés, brunch et autres délices comme des magasins de glaces… que je n’aurais d’ailleurs pas goûter… Il va falloir y retourner! Pas le choix.

Du shopping au centre Eaton!

shopping-1  shopping-2

Je veux dire, je ne ferais pas ce blog si je n’aimais pas magasiner! Toronto à son propre centre Eaton, mais le nôtre à Montréal n’est RIEN comparé à celui-là!! OMG tu peux y passer ta semaine si tu veux, enfin bon… Faudra que tu t’expliques avec ton banquier à un moment, car c’est tentant de tout dévaliser!

Je te conseille vivement : Uniqlo, essentiel car il n’y en a pas à Montréal, j’ai craqué pour une doudoune, des vêtements techniques pour l’hiver #winteriscoming, un pull en laine mérinos etc. Ensuite, ne manque pas le H&M qui est bien grand et qui a une section « home ». Je ne vais pas tous les nommer, mais si tu es curieuse, la liste complète est ici.

Mention spéciale pour la boutique Coach où j’ai acheté mon cadeau d’anniversaire : un sac en bandoulière avec mes initiales dessus. (oui je jette ça comme ça… mais je capote tellement c’est cool!!!!). Il y a aussi Nordstrom, Fifth Avenue ou La Baie pour les plus grands budgets.

Les îles de Toronto – Wards and Central Islands.

toronto-4

Mon coup de coeur! On accède aux îles en prenant un ferry qui passe toutes les 30 min et pour la modique somme de 7,5$ aller-retour. Une fois sur l’île, il suffit de marcher 5 min pour oublier Toronto, le simple fait de marcher sur les berges, et d’accéder au ponton qui donne vue sur… un horizon entre ciel et mer. WOW. Le temps était très menaçant quand j’y suis allée, ce qui pourrait expliquer cette sensation d’un espace hors du temps et mystérieux car un peu brumeux. Imagines ça l’hiver… ça doit être splendide!

toronto-5

Chose à ne pas manquer, un petit spot caché qui donne une vue imprenable sur Toronto. Malheureusement, je me suis laissée guider et je ne serais pas t’expliquer le chemin, mais laisse-moi te dire que c’est surréaliste et le spot ravira les plus romantiques. Un moment magique que même la pluie n’a pas pu déranger.

Bref, tu l’auras compris avec mes précédents articles, ce trip loin de Montréal, j’en avais besoin; Un voyage qui a clairement dépasser toutes mes attentes mais qui confirme une drôle de sensation : celle que j’avais en 2013 quand j’ai décidé de quitter mon travail en France pour en chercher un… à Toronto. Si finalement la vie m’a emmené à Montréal, peut-être a t-elle plus d’un tour dans son sac? #WHOKNOWS

Si tu as déjà visité Toronto et que tu as d’autres partie de la ville à me conseiller, n’hésite pas à commenter.

Love,

Blondie

1 commentaires

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s