28 ans, l’âge de la sagesse?

Quand l’âge prend, de travers, sans revers, il est temps de poser un regard sur l’année qui vient de passer et celle qui attend. J’ai cette chance assez inouïe de pouvoir vous raconter ici, mes pensées, mes coups de coeurs, mon style, mais aussi ce qui se passe dans ma vie, mes névroses et mes envies. Parce que je passe le cap des 28 ans. Et que je feel que j’ai plus le temps. Ou tout mon temps.

28 ans. Arrêt sur image

Il semblerait que ma vie ne ressemble en rien à ce que j’avais en tête étant petite (ou même ado, ou même il y a 1 an). Les plus téméraires me diront « mais c’est bien, la vie on ne sait pas ce qu’elle nous réserve, il faut vivre dans l’instant présent ». je comprends, je conçois, j’adhère même au concept mais je ne sais pas. Je ne sais pas vivre le maintenant sans me demander en quoi cela influencera-t’il demain.

C’est d’ailleurs ce qui rend toute prise de décision dans ma vie si difficile : une véritable girouette des sentiments. Que faire quand on a tant à dire et si peu de mots pour le faire? (oui tu as bien lu, parfois les mots me manquent, puis toujours au mauvais moment). Comment réagir quand la peur nous fige et nos angoisses nous terrorisent?

Si 28 ans est l’âge de la sagesse, je suis au regret de t’annoncer que j’ai absolument – totalement – irrémédiablement, loupé le coche.

La sagesse? Non merci.

Car la désormais vieille croûte que je suis à envie de TOUT sauf de sagesse.

Un peu à la manière de l’animal qui sort de sa tanière après l’hiver, j’envie et j’ai envie de : danser, vivre, rire, sortir, essayer. Je rêve beaucoup aussi.

Je rêve de sentiments irrationnels, de sentiments qui n’existent probablement pas mais n’est-ce pas plus simple que de vivre dans une réalité solitaire, inquiétante et souvent féroce pour celles qui ont le coeur à vif? Je rêve d’être enfin la destination, celle qu’on choisie, pour de vrai. Car elle promet son lot d’aventures et de rebondissements.

Je rêve d’ailleurs aussi, d’aventures fantastiques, de voyages et de rencontres. Je rêve d’une vie qui se dessine doucement mais avec la certitude que demain sera encore plus incroyable qu’aujourd’hui. Je rêve d’opportunités, professionnelles, personnelles, pour le blog ou juste pour moi.

 

Il faut dire qu’après cet été 2017 si intense et si prenant, je suis presque étonnée d’avoir encore moi-même l’envie d’intensité. Mais une intensité choisie, voulue et non plus imposée.

Alors pour celles qui se demandait, je ne sais toujours pas ce que l’avenir me prépare, mais je peux vous assurer qu’en attendant mes 29 ans, je ne compte pas rester assise dans mon coin à essayer de le deviner. J’espère que vous continuerez à me lire pour connaître – enfin – la suite de l’histoire.

Love,

Blondie

 

 

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s